Commune La Chapelle - Allier

Stage Plessage à Belle-Pierre

Nous avons bravé un froid de canard pour passer une journée de formation à la technique de plessage ... geste ancestral le plessage perrmet de transformer une haie en une efficace clôture.

Passionnée de chevaux, Fabienne s'intéresse à la technique de plessage des haies afin de garantir la sécurité pour ses chevaux et résistance des clôtures.

Depuis quelques années déjà, sous l'impulsion du Syndicat mixte des Monts de la Madeleine, Marc et Fabienne organisent des journées de formation au printemps avant que la sève ne monte et à l'automne lorsque celle-ci redescend. Pratiqué sur la majorité des feuillus, le concept de cette technique est d'entailler la base des arbres d' une haie sur plus ou moins les trois quarts du diamètre de leur tronc afin de les rendre flexibles pour pouvoir les incliner et entrelacer les végétaux à l'horizontal, ce qui permet par la même occasion d'entretenir la haie champêtre tout en la gardant vivante.

Un accueil chaleureux nous attend lorsque nous arrivons à Belle-Pierre. La journée commence par l'explication de la technique devant un café chaud pour se donner du courage .. Il faut prendre les gants, les bottes et ne pas oublier le bonnet puis nous sommes conduits sur le chantier. Des haies déjà plessées et leur entretien doit être fait : il faut retresser les branches qui ont poussé dans l'année. Lorsque l'entretien est terminé, les stagiaires créent de nouvelles bases pour plesser de nouvelles haies.

La technique est simple mais physique ... elle permet aussi de conserver les végétaux, royaume des petits oiseaux !

Et comme tout travail mérite un bon déjeuner, nous partons au Relais du Pouthier où Guy et Véronique nous attendent chaleureusement. L'après midi est consacrée à nouveau à la formation sur le plessage, nous devenons autonomes ..

L'heure est venue de déposer les armes  ! Après une journée au grand air, nous pouvons créer nos propres haies, la technique est acquise.

 

Journal "La Montagne" - Article du  05.04.2018

La technique du plessage au goût du jour

La dernière journée plessage organisée par le Syndicat mixte des monts de la Madeleine s'est déroulée au lieu-dit « La Belle-Pierre ». Elle a rassemblé une dizaine de stagiaires.

Dans le groupe figuraient cinq membres de l'association Animations, sentiers, patrimoine, d'Essertines-en-Châtelneuf, deux de Violay (Loire) et un de La Chapelle, tous venus s'initier à cette technique ancestrale de clôture de haie.

Sous un ciel agréable et guidés par Marc Deroche et Fabienne Matichard, spécialistes du plessage, les stagiaires ont appris, serpettes en mains, à entailler de jeunes noisetiers et de fines branches d'aubépines pour, ensuite, sans les rompre, les courber à l'horizontale sur la haie.

Désormais, c'est dans leur fief respectif que ces plesseurs vont faire revivre cette pratique naturelle. L'un des stagiaires avait déjà sa petite idée sur la question : « Nous sommes venus ici pour mieux connaître le plessage afin de réaliser de pareilles haies sur un site médiéval de notre secteur. »

Journal La Montagne - Article du 22.03.2018

La technique du plessage toujours vivante

La journée plessage organisée au lieu-dit La Belle Pierre, à La Chapelle, à l'initiative du Syndicat mixte des monts de la Madeleine a rassemblé des stagiaires locaux désireux de s'initier à cette technique de clôture sur haie. Sous un ciel agréable, les plesseurs, guidés par un artiste du métier, ont procédé, serpettes en mains, à l'entaille des jeunes noisetiers et des fines branches d'aubépines pour, ensuite, sans les rompre, les courber à l'horizontale sur la haie.

Journal La Montagne - Article du 10.12.02017

Un stage de plessage sous la neige

La dernière session « plessage » de l'année s'est déroulée samedi dernier, au lieu-dit La Belle-Pierre. Une dizaine de participants avait bravé la neige pour découvrir cette méthode ancestrale de façonnage des haies. Pratiquée couramment dans le Morvan, elle est remise au goût du jour en Montagne bourbonnaise par le Syndicat mixte des Monts de la Madeleine.

Cette dernière journée associait plessage et entretien. Une haie constituée de noisetiers, aubépines et fruitiers en était le support. Elle est en cours deréaménagement depuis plusieurs années, offrant ainsi la possibilité d'en voir l'évolution et de pratiquer l'entretien.

Samedi, pendant qu'une équipe œuvrait sur un tronçon réalisé l'an passé, l'autre façonnait un autre parcours. Les branches de noisetiers étaient inclinées, puis taillées légèrement pour être ensuite tressées entre les fruitiers ou les branches les plus grosses servant de pieux. La haie est alors devenue un espace dense, clos, abritant des vents la dizaine de chevaux de race Auvergne présents sur le site tout l'hiver.

Année 2019

Dans le cadre de la valorisation du patrimoine du massif, il a été réalisé un état des lieux pour la mise en valeur de ces hêtres tortueux. En recherchant l’origine de ces tortures végétales, des hêtres isolés ont été recensés en Montagne Bourbonnaise et au Pays de la Pacaudière. Il s’est avéré que ces formes proviennent de l’intervention des hommes pour des utilités très précises : parcage de bêtes, délimitation de parcelles... Ce geste est appelé « Plessage », il consiste à travailler la haie vivante, tout en effectuant des coupes, des tresses, afin de la conduire à construire un mur végétal, le bois était ainsi récupéré pour le chauffage.

Lors des discussions avec les divers spécialistes tous s’accordent à penser que le savoir-faire est un geste à ne pas perdre et qu’il faudrait intensifier ce potentiel. C’est dans ce sens là que le Syndicat Mixte vous propose des journées de découverte. Le concept est de se servir de ce que la nature nous offre pour fabriquer des clôtures pour animaux ou tout simplement d’ornement. Passionnés de l’environnement, jardiniers, propriétaires de chevaux… soyez curieux et inscrivez-vous à ces journées conviviales qui sont organisées en automne-hiver.

 

http://www.montsmadeleine.fr/actions-axes.php?action=37

Date de dernière mise à jour : samedi, 16 février 2019